15 mai, 2017

Des travaux de haut vol

Enedis protège la biodiversité. Ainsi, des travaux ont été réalisés sur certaines lignes électriques de la Drôme pour le plus grand bonheur des vautours.

Des travaux ont été réalisés sur la ligne électrique de Villeperdrix, dans la Drôme (Auvergne-Rhône-Alpes), afin de protéger les oiseaux à proximité des lignes électriques. Cette région accueille la plus grande colonie de vautours de France. Après l’enfouissement de 2km de ligne aérienne en 2016, une nouvelle ligne en fil torsadé a été installée. Longue de 400m, elle enlève tout risque d’électrocution des oiseaux sur cette zone.

 

En plus de contribuer à la biodiversité, ces travaux améliorent la qualité du réseau dans la région et participent au développement local.

 

En juin 2016, deux oisillons de Gypaètes Barbus (vautours) ont été réintroduits dans la Drôme afin d’inaugurer les travaux réalisés pour leur protection. Fort de ce succès, un nouveau couple a pris son envol le 14 mai 2017, en présence d’Enedis, de l’association Vautours en Baronnies et de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO).

 

Ces actions sont menées dans le cadre du programme européen « Life Gypconnect »  qui vise à  réintroduire des espèces menacées dans la Drôme et le Massif central.

 

Un partenariat de longue date avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux

Depuis plus de 10 ans, nous préservons la biodiversité grâce à notre partenariat avec la LPO. Notre objectif est de supprimer les risques d’électrocution encourus par les oiseaux.

 

Concrètement, que faisons-nous ?

  1. Nous enfouissons les nouvelles lignes électriques
  2. Nous isolons les lignes des courants électriques
  3. Nous installons des tiges pour empêcher les oiseaux de se poser sur les supports dangereux
  4. Nous rendons les lignes aériennes plus visibles pour les oiseaux