01 juil, 2016

Enedis, Partenaire Officiel du Tour de France : en route pour maîtriser sa dépense d’énergie!

Pour la cinquième année consécutive, Enedis – anciennement Électricité Réseau Distribution France (ERDF) – sera sur les routes de France, avec un changement majeur cette année : un rang de Partenaire Officiel. Au-delà de l’engagement naturel de l’entreprise de service public de proximité dans cet événement populaire, cette implication renforcée en 2016 traduit la volonté d’aller à la rencontre des Français pour leur révéler la nouvelle identité d’Enedis, avec une visibilité renforcée sur les dossards des coureurs, et rappeler ses différentes missions.

A l’image de son rôle au quotidien dans la vie des Français, le premier distributeur européen d’électricité sera de nouveau sur les routes du Tour de France. Engagée dans le processus de la transition énergétique, pour préparer l’avenir et maîtriser sa dépense d’énergie, c’est ce message qui sera porté tout au long du Tour de France, avec un dispositif qui traduira ses challenges à venir.

De la mobilisation des salariés aux oeuvres artistiques sur le thème du cyclisme réalisées sur les transformateurs en bord de route, des spectateurs du Tour de France avec la caravane Enedis au grand public avec des jeux sur le digital, Enedis aura à coeur d’animer cette 103e édition du Tour de France, pour partager cet événement tous ensemble.

 

Pour le grand public…

  • La caravane Enedis se compose de cinq véhicules. Sur les routes de France, ce sont près de
    600 000 goodies qui seront distribués, y compris sur la ligne d’arrivée avec un triporteur.

 

  • Au départ des étapes : Enedis accueillera le grand public dans un espace d’animation disposé dans la plupart des villes de départ, avec un jeu axé autour de la maîtrise de l’énergie : une course de vélo mêlant digital et action physique, jouable à trois en simultané. Le but : bien maîtriser son allure et sa dépense d’énergie pour gagner et remporter des lots. Les visiteurs auront la possibilité de jouer à un quiz, qui leur permettra, chaque jour, après tirage au sort, de remporter un casque Bluetooth.

 

  • Sur la Toile : Le jeu – une course de vélo dans laquelle les joueurs devront maîtriser leur rythme et leur dépense d’énergie pour gagner – sera également disponible sur Facebook (www.facebook.com/enedis.officiel), où les internautes découvriront, jour après jour, des posts quotidiens décalés sur le Tour de France.
    Au-delà de la « stat du jour », via un tweet quotidien racontant une statistique liée au cyclisme ou à la dépense d’énergie dans le contexte du Tour de France, le compte Twitter animera aussi un jeu autour de la caravane : il s’agira de tweeter lors du passage de la caravane Enedis. Chaque jour, @enedis annoncera le passage imminent de la caravane : pour remporter les dotations, les followers devront tweeter au bon moment. Si le tweet est posté à l’instant exact où la caravane passe, le follower gagne une minitablette (à remporter chaque jour).

 

  • Et des oeuvres artistiques à admirer sur les routes du Tour de France : des transformateurs… transformés ! Quelques exemples d’artistes qui se mobilisent.
    • Dans les Alpes, depuis l’an dernier, Jérôme Favre peint et habille le patrimoine électrique d’Enedis. Après deux postes savoyards qui jalonnaient la route du Tour de France l’an dernier (1 à Hermillon et 1 à Albiez-Montrond), l’artiste isérois donnera une nouvelle vie graphique à six transformateurs de Haute-Savoie*. Une performance de street-art que découvriront les fans du Tour de France dès cet été et qui est porteuse d’un triple message puisque le graffeur joue avec les thèmes du Tour de France, de l’énergie et de la montagne. Parce qu’il n’est de belle aventure qui ne soit partagée et que son travail requiert patience (du fait de la météo) et petites mains enthousiastes, Jérôme Favre s’appuie sur la disponibilité d’une association de jeunes en difficulté. De ses concepts approuvés par Enedis et par les communes concernées – tout comme de son mois de travail acharné – naissent la valorisation des structures en dur du patrimoine électrique d’Enedis, mais aussi des communes et des emprises sur le territoire alpin.
      *Les 6 transformateurs « transformés » en 2016 en Haute-Savoie : 2 à Domancy, 1 à Combloux, 1 à Mieussy, 1 à Samoëns et 1 à Demi-Quartier.
    • Et afin de célébrer également le passage du Tour de France dans les Pyrénées, un partenariat est né entre Enedis, la mairie de Campan et l’artiste Florent Bailly, pour réaliser une mise en valeur unique et originale du poste électrique de transformation électrique Bergonnier, à Campan. Florent Bailly se définit lui-même comme un « artiste cycliste », inspiré par ses différents voyages à vélo dans le monde.

 

Les salariés d’Enedis se mobilisent

 

  • Le Tour de France a déjà démarré les 11 et 12 mai derniers pour les salariés d’Enedis, qui ont pédalé sur simulateurs (vélo et aviron) pour la bonne cause, en simultané sur 26 sites Enedis : 11 500 € ont ainsi été récoltés au profit de l’association caritative «Habitat et Humanisme».

 

  • Par ailleurs, un jeu interne permettra à certains collaborateurs de venir vivre l’expérience du Tour de France de l’intérieur : 52 chanceux au total prendront donc part à « l’étape Inside », avec deux niveaux de difficulté (amateurs et confirmés) pour pédaler cette fois-ci pour de vrai. Quelques heures avant le passage des coureurs professionnels, « l’équipe cycliste Enedis », composée des amateurs, réalisera un parcours de 25 kilomètres sur l’étape du dimanche 3 juillet (Saint-Lô/Cherbourg-en-Cotentin), alors que les confirmés pédaleront ensemble sur 49 Km le 17 juillet (Bourg-en-Bresse/Culoz), en profitant de l’ambiance du bord de route avec la présence d’un public nombreux.