16 mar, 2017

La Citadelle consolide son tunnel

Enedis sécurise le tunnel de la Citadelle de Besançon par des travaux exceptionnels

Trois câbles alimentent 4 800 clients en électricité dans la ville de Besançon via le tunnel présent sous la Citadelle. Pour répondre à un objectif de sécurité face au risque incendie, Enedis les remplace et les enferme dans un coffre isolant contre la chaleur.

 

Réalisé avec des plaques incombustibles, résistantes et isolantes, l’encoffrement va au-delà des prescriptions. En effet, si la chaleur atteignait les 1 300° C dans le tunnel (la plus haute possible estimée), la température ne dépasserait pas les 90°C à proximité des câbles situés dans l’encoffrement.

A noter

À noter

Le chantier du tunnel de la Citadelle de Besançon c’est :

  • Un tunnel de 387 m
  • 2 400 heures de travail
  • 2 km de câbles de 20 000 volts remplacés
  • Une protection jusqu’à 1 300°C dans le tunnel
  • 320 000 € d‘investissement

Photo de la citadelle de Besançon

L’objectif d’Enedis est de sécuriser les usagers du tunnel et les secours en cas d’incendie, notamment en évitant que les câbles électriques ne tombent au sol si la voûte du tunnel venait à s’effondrer. Enedis fait appel à la société Sobeca pour réaliser les travaux et a travaillé main dans la main avec la ville de Besançon pour consolider ce projet. Les travaux se termineront en avril 2017.