24 mai, 2018

Des drones pour intervenir sur le réseau électrique

Avec 55 télépilotes et 50 drones à ce jour, Enedis est l’une des premières entreprises industrielles françaises à utiliser les drones pour inspecter et surveiller ses installations.

Qu’il s’agisse de cartographier un site ou de surveiller des lignes, les drones sont de plus en plus en plus utilisés par les acteurs industriels. Ils présentent en effet l’avantage d’accéder à des zones difficilement voire inaccessibles à l’homme, permettent de réaliser des inspections plus fréquemment et améliorent les diagnostics par une rapidité d’acquisition de données et l’obtention de relevés exhaustifs sur les ouvrages. Ils diminuent également les moyens logistiques pouvant être mis en œuvre et sont moins intrusifs pour l’environnement que d’autres solutions.

Moins onéreux qu’un hélicoptère et facilement manipulables, ces appareils volants s’imposent au fil des mois comme incontournables. Les drones demeurent pour l’instant une technique complémentaire à celle des hélicoptères.

Enedis suit attentivement l’évolution de la technologie et de la réglementation qui lui permet d’identifier de nouveaux matériels et de nouvelles utilisations possibles. L’entreprise participe et joue aussi un rôle majeur dans les différentes instances de la filière et notamment sur l’évolution des aspects réglementaires.

Les agents Enedis bénéficient de formations pour devenir télépilotes sur la base du volontariat. Les télépilotes doivent détenir un certificat d’aptitude théorique de pilote d’aéronef habité et l’exploitant doit s’assurer de leur compétence pratique.

Notre objectif pour fin 2018

108 télépilotes
74 drones

Documents utiles :