22 nov, 2018

Fin septembre, le parc d’électricité renouvelable dépasse les 50 000 MW de capacités installées

La puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque, et bioénergies confondus – s’élève, fin septembre 2018, à 50 188 MW. Au troisième trimestre 2018, 565 MW de nouvelles installations ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains, les filières éolienne et solaire comptant respectivement pour 315 MW et pour 213 MW. Sur les douze derniers mois, 2 591 MW ont été raccordés.

Publication du panorama de l’électricité renouvelable au troisième trimestre 2018

Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 21 % à la couverture de la consommation d’électricité en France au cours du troisième trimestre 2018 (10 % hors hydroélectricité).

Le parc éolien atteint 14 288 MW au 30 septembre avec 315 MW raccordés sur le trimestre. Sur une année glissante, sa croissance s’élève à 1 404 MW. L’objectif fixé à la filière par la PPE à fin 2018 s’élève à 15 000 MW.
La filière a produit 4 TWh sur le trimestre et 26,8 TWh sur les douze derniers mois, en hausse de 24 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le taux de couverture de la consommation par l’énergie éolienne s’élève à 4,1 % sur le dernier trimestre, et reste stable à 5,5 % sur les douze derniers mois.

La puissance du parc solaire s’élève à 8 374 MW au 30 septembre 2018, avec 213 MW raccordés au cours du trimestre. Sur une année glissante, 1 133 MW ont été raccordés. Ce chiffre confirme une régularité des raccordements de l’ordre de 200 à 300 MW par trimestre, mais ne permet pas d’atteindre l’objectif de la PPE fixé à 10 200 MW pour fin 2018. A fin 2023, la PPE vise un parc compris entre 18 000 et 21 000 MW.
Avec une production de 3,9 TWh au troisième trimestre 2018 (+31 % par rapport au troisième trimestre 2017) et un taux de couverture de la consommation de 3,9 %, la filière solaire bat son record de couverture trimestriel de la consommation. Sur les douze derniers mois, 10,2 TWh ont été produits et l’énergie solaire photovoltaïque a couvert 2,1 % de la consommation de France métropolitaine.

La filière bioénergies électriques représente une puissance installée de 2 011 MW, dont 35 MW raccordés sur le troisième trimestre 2018.
Sa production s’est élevée à 1,9 TWh, quasi-stable par rapport au trimestre précédent. Les bioénergies couvrent 1,9 % de la consommation électrique française sur le trimestre.

Composé de 25 515 MW, le parc hydroélectrique reste stable (+2 MW par rapport au deuxième trimestre 2018).
Ce trimestre confirme le rebond de la production après une année 2017 sèche : 11,1 TWh ont été injectés sur le troisième trimestre, soit une hausse de 18 % par rapport à la même période en 2017. Sur un an, 63,1 TWh renouvelables ont été produits, ce qui établit le taux de couverture de la consommation par l’hydroélectricité à 13 % (11,2 % sur le troisième trimestre 2018).

Afin de répondre aux objectifs de la transition énergétique de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer pour permettre l’intégration de la production d’électricité renouvelable tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d’alimentation des consommateurs.

Ces résultats sont issus du Panorama de l’électricité renouvelable au 30 septembre 2018, élaboré chaque trimestre par RTE (Réseau de Transport d’Electricité), le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis, l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF) et l’agence des opérateurs de réseaux d’énergie (ORE). Ce document est complété d’un supplément technique sur les Technologies pour la production d’électricité renouvelable.

Logos - Panorama de l'électricite renouvelable en 2016

Documents utiles :