16 nov, 2020

L'alimentation électrique d'Isola 2000 sécurisée grâce aux flexibilités

A la suite d’appels d’offres lancés à l’été 2020 auprès d’acteurs du marché (producteurs, consommateurs, agrégateurs…) en vue de proposer des flexibilités locales pour le réseau public de distribution, Enedis vient de signer deux contrats d’un genre nouveau, dans les Alpes Maritimes.

Attachée à garantir une sécurité accrue de l’alimentation électrique, notamment en haute montagne, Enedis met tout en œuvre pour offrir un service public du 21e siècle au travers de projets locaux et innovants, en faveur de la transition écologique. Pour résorber au plus vite et à meilleur coût les coupures électriques en cas d’incidents sur le réseau, Enedis propose ainsi de favoriser les flexibilités énergétiques locales.

 

Les flexibilités locales sont au cœur de l’accélération de la transition énergétique. Une flexibilité consiste, sur le réseau de distribution, à moduler en temps réel les quantités d’électricité soutirées ou injectées sur les lignes électriques, en évitant ainsi les pics d’activité pour garantir en permanence la qualité et la continuité de fourniture de courant. Pour Enedis, l’usage des flexibilités à l’échelle locale constitue notamment une opportunité pour :

  • faciliter le raccordement des énergies renouvelables
  • assurer la continuité de l’alimentation en cas de travaux
  • accélérer la réalimentation en cas d’incidents réseaux ou d’aléas climatiques
  • différer des investissements coûteux pour la collectivité en réduisant provisoirement les appels de puissance sur le réseau

Dans les Alpes Maritimes, Enedis a attribué ces marchés publics de flexibilités locales à la Société d’Economie Mixte des Cimes du Mercantour et EAS Industrie (Energie Applications et Services Industrie), deux acteurs de l’écosystème local de la commune d’Isola, membre de la Métropole Nice Côte d’Azur. Ces contrats mettent à disposition d’Enedis jusqu’à 3,6MW de flexibilité pendant deux heures.

 


Présent au plus près des territoires, Enedis conforte son rôle d’accélérateur de la transition écologique au travers d’actions concrètes déployées par des acteurs locaux. Cette démarche permet à l’entreprise de construire, en concertation, les modalités futures de mise en place de flexibilités locales afin d’accroître la résilience et la performance du réseau électrique.

 

Pascal Dassonville, Directeur Régional Côte d’Azur d’Enedis, a déclaré : « C’est un signal fort que nous envoyons aujourd’hui à l’ensemble de l’écosystème via ces premiers projets de flexibilités locales. Cela nous permet notamment de réaffirmer la place d’Enedis parmi les gestionnaires de réseau de distribution d’énergie (DSO) les plus innovants en Europe. C’est l’un des engagements du Projet Industriel et Humain 2020-2025 d’Enedis et parfaitement en ligne avec notre volonté d’accompagner les Français dans les nouveaux usages de l’électricité en vue d’une économie décarbonée ».

 

Frederic Gil, Directeur Général de la Société d’Economie Mixte des Cimes du Mercantour, a commenté : « En tant que gestionnaire du domaine skiable d’Isola 2000 ainsi que ses infrastructures, nous nous engageons à moduler la consommation de ses usines à neige, de sa station de pompage et de ses canons à neige grâce à un pilotage de pointe mis en place depuis plusieurs années sur la station. Ce service constitue la première brique de l’ambition « smart » de la Métropole ».

 

Benoît Chauvet, dirigeant de la Sarl EAS Industrie, a ajouté : « Spécialisés dans l'exploitation et la maintenance du chauffage de base électriques des immeubles, nous apportons nos compétences pour moderniser, sécuriser et améliorer ces installations. Nous optimiserons la consommation afin de limiter l'appel de puissance sur le réseau tout en maintenant le niveau de confort des clients. Nous nous engageons pour ce modèle de flexibilité, à suivre dans une dynamique collective et responsable, afin de mieux maîtriser les performances du réseau et permettre ainsi un développement pérenne de la station d'Isola 2000. ».