18 déc, 2018

Non, le compteur Linky n'est pas dangereux

Le magazine Capital relaie sur son site qu'une étude auprès d'un laboratoire indépendant a été commandée par des élus. Cette étude établit le caractère inoffensif des compteurs Linky.

Le compteur Linky s'appuye sur la technologie CPL (Courant Porteur en Ligne) pour transmettre les données de consommation électrique de façon transparente et sécurisée.

 

Le CPL est un mode de communication qui a pour intérêt de circuler dans les câbles du réseau électrique et consiste à envoyer des informations sous forme de signal électrique jusqu’à Enedis. C’est une technologie employée depuis plus de 50 ans par des millions de personnes dans le monde. Par exemple, les compteurs nouvelle génération installés en Espagne, en Italie, au Luxembourg, en Chine ou au Japon utilisent la technologie CPL.

 

A noter

À noter

Le magazine Capital relaie sur son site qu'une étude auprès d'un laboratoire indépendant a été commandée par des élus.
Cette étude établit le caractère inoffensif des compteurs Linky.

On retrouve ce mode de communication dans différents objets de la vie quotidienne et utilisés par différents appareils de la maison : par exemple pour envoyer des vidéos depuis la box Internet sur la télévision (homeplug…) ou pour le fonctionnement d’appareils tels que le babyphone ou encore les alarmes, les volets électriques… En outre, rappelons qu’Enedis utilise la technologie des courants porteurs en ligne depuis les années 60, notamment pour envoyer actuellement à 11 millions de foyers le signal heure pleine / heure creuse au ballon d’eau chaude afin de se déclencher.

 

Le CPL utilisé par le compteur Linky