24 juin, 2016

Un hélico pour un poteau : à Annezin, Enedis emploie les grands moyens

Chantier de grande ampleur ce mercredi matin à Annezin, pour la dépose d’un poteau électrique de 2,7 tonnes par hélicoptère. Une opération délicate menée par Enedis, qui parachève un important chantier d’enfouissement de lignes sur près d’un kilomètre.

Une opération hors-norme

Ce mercredi matin les habitants d’Annezin ont pu apercevoir un poteau dans le ciel.
Son poids (2,7 tonnes), son encombrement (23 mètres) et sa situation (à quelques mètres de plusieurs habitations, au bord du canal et dans une zone boisée), le rendaient inaccessible par voie terrestre. Il a donc fallut faire venir un hélicoptère Super Puma capable de soulever le poteau dans son intégralité et de le poser dans un champ voisin pour le découper avant recyclage.

Un chantier millimétré pour la sécurité de tous

Transporter un poteau dans les airs est une opération délicate. Pour assurer la sécurité de tous - prestataires, habitants, promeneurs, cyclistes ou encore bateliers - Enedis a mené ce projet en coordination étroite avec la Préfecture, les Voies Navigables de France, Santerne le partenaire chargé des poses et déposes de poteaux pour les lignes aériennes pour ce chantier, ainsi que STH, société spécialisée dans l’héliportage.

Ce grand travail de coordination a permis une synchronisation parfaite le jour J.
A 10h15 précisément, l’hélicoptère est arrivé au dessus de la zone, s’est posé dans un champ voisin. Au sol une équipe avait tout préparé. Il n’a fallut que quelques secondes pour que le poteau soit soulevé et posé à l’horizontal un peu plus loin.