27 mar, 2018

Linky, un compteur au service des 35 millions de familles françaises

Enedis répond à l’édito du Président d’UFC-Que Choisir

Depuis toujours, Enedis est attachée à ses valeurs de service public. Notre action est constamment guidée par l’intérêt du consommateur. C’est dans cet esprit et avec les acteurs du secteur de l’électricité, que nos équipes et nos partenaires ont développé et installent actuellement le nouveau compteur d’électricité. Le compteur Linky est un outil au service des consommateurs et de la transition énergétique de notre pays.


Enedis facilite la mise à disposition des données de consommation aux clients et promeut leur utilisation en faveur d’une meilleure maîtrise de l’énergie, à travers notamment un espace client accessible sur Enedis.fr ou l’application Enedis à mes côtés. Chaque consommateur peut ainsi consulter ses données, les analyser, découvrir les conseils proposés par l’ADEME pour mieux maîtriser son énergie, comparer ses consommations à d’autres foyers de profil similaire ou encore participer à des défis encourageant les économies d’énergie.


Dans toutes ses communications, Enedis incite ses clients à prendre connaissance de leurs données de consommation et à les utiliser.

 

Connaître sa consommation n’est toutefois qu’un préalable et ne fait pas automatiquement baisser sa facture. Pour exprimer tout son potentiel, le compteur communicant doit être utilisé, exploité et promu par l’ensemble des acteurs (associations de consommateurs, collectivités locales, fournisseurs d’énergie et de services énergétiques, start-up, etc.) à l’image de ce que propose Wivaldy. Cette jeune entreprise française a créé une plateforme qui permet, à partir des données Linky, de connaitre sa puissance souscrite, son tarif heures pleines / heures creuses ou encore l’état de son ballon d’eau chaude. Enedis travaille avec l’ensemble des acteurs pour accroitre la mobilisation et développer ce type d’initiatives. Plusieurs fournisseurs ont ainsi récemment proposés des offres dédiés aux clients équipés de compteurs Linky.

L’installation d’afficheurs déportés, permettant de connaître sa consommation en temps réel, peut également constituer une solution en faveur de la maîtrise de l’énergie. A deux conditions principales : qu’ils transmettent des informations en euros (et non en kilowattheures) et que leur installation soit couplée avec un accompagnement client personnalisé. En effet, l’exemple anglais montre clairement qu’en l’absence d’explications et de conseils, l’afficheur déporté n’est pas utilisé par les clients (selon Ovo Energy, 60% des ménages anglais équipés ont cessé de l’utiliser un an après leur installation.

Les expériences terrain indiquent qu’il serait inutile et très coûteux d’installer un afficheur déporté par défaut à l’ensemble des Français. Le choix fait par la France, à l’issue d’une concertation conduite dès 2007 avec l’ensemble des parties prenantes, est que ces outils soient distribués par les fournisseurs d’énergie, aux clients en précarité énergétique, ainsi qu’à tous ceux qui en feraient la demande. Enedis a, de son côté, conçu les interfaces nécessaires à l’installation de ces afficheurs et mis en place les conditions optimales à leur développement.

Le compteur Linky va au-delà de la simple réalisation d’économies d’énergies. Le développement des compteurs communicants vise aussi à permettre de continuer à assurer un service de distribution d’électricité d’excellence dans un contexte de transition énergétique.

La transition écologique passe en effet par une (r)évolution de nos modes de production et de consommation d’énergie : la montée en puissance des énergies renouvelables et de la mobilité électrique. La part des énergies renouvelables dans la production française est ainsi amenée à atteindre 32% en 2030. A même échéance, au moins 7 millions de bornes de recharges électriques devront être installées sur le territoire.

Cette ambition ne se réalisera qu’à une condition incontournable : continuer à posséder des infrastructures électriques robustes et agiles dans la durée, comme cela a toujours été le cas en France. Pour cela, le réseau doit se moderniser. Les évolutions actuelles entraînent en effet des aléas qu’il faut anticiper et que le réseau actuel ne peut gérer. Cette transition, Enedis la prépare et l’accompagne avec le remplacement généralisé des compteurs d’électricité, dans la continuité de ce qui a été réalisé pour les réseaux de moyenne et haute tension.
Agissant comme des capteurs sur l’ensemble du réseau électrique, les compteurs communicants permettront en effet la régulation quasi-instantanée des flux sur le réseau basse tension, intégrant de manière souple l’énergie intermittente des renouvelables, une gestion impossible avec les compteurs actuels. Les ballons d’eau chaude par exemple ne se déclencheront plus seulement selon un rythme bien établi, mais plutôt en fonction de la production d’électricité disponible sur le réseau. Pour offrir l’agilité nécessaire à leur déclenchement, il leur faudra un compteur capable de les piloter intelligemment. De la même manière, les compteurs communicants permettront d’étaler les appels de puissance nécessaires à la recharge des véhicules électriques. Ces derniers peuvent en effet être très importants et équivalent à l’appel de puissance d’un immeuble entier !

Avec les compteurs communicants, Enedis développe également des offres de mise à disposition des données pour les collectivités afin de les accompagner elles-mêmes dans leurs projets de transition écologique sur leurs territoires. Des données agrégées pourront dès demain être facilement utilisées par les acteurs locaux (mairies, urbanistes, bailleurs sociaux…) pour analyser l’évolution de leurs consommations, construire leurs politiques d’aménagement du territoire et mesurer l’efficacité des mesures mises en œuvre, notamment en matière de rénovation des bâtiments. Le compteur Linky est en effet un outil indispensable à l’ambition française d’accélérer la rénovation énergétique. C’est dans ce même esprit que les données fournies à chaque foyer permettront à chaque français qui le souhaite de prendre les décisions nécessaires à la rénovation de son logement.

C’est donc bien in fine les consommateurs qui profiteront de cette modernisation du réseau : chaque famille française pourra ainsi participer à la transition écologique, produire sa propre énergie, s’équiper d’un véhicule électrique et rénover son logement en conscience de cause.

Rétablir les vérités sur l’apport incontournable du compteur Linky est le sens du débat que nous demandons à UFC-Que choisir. Enedis partage et échange depuis 2007 avec tous les acteurs du secteur qui s’impliquent dans ce formidable défi de la transition écologique. Chaque acteur est invité à participer à ces réflexions afin de permettre à ce nouveau compteur de jouer pleinement le rôle qui doit être le sien dans cette transition.