29 déc, 2017

Un rendez-vous pour la planète

One Planet Summit : notre engagement pour le climat grâce aux réseaux du futur

2 ans après l’Accord de Paris, le One Planet Summit initié par le Président de la République Emmanuel Macron, en décembre 2017, avait pour objectif de donner un nouvel élan financier pour innover, soutenir et accélérer notre lutte contre le changement climatique.

 

Partenaire du Sommet, nous avons réuni, le 11 décembre, de nombreux acteurs de la transition énergétique autour d’une table-ronde internationale intitulée « Les réseaux du futur et le futur des réseaux  - Un enjeu mondial à la croisée des territoires intelligents de demain où se réinventent les modes de vie des citoyens ».

 

 

L’objectif était d’examiner comment l’innovation, en matière de réseaux électriques, concilie :

  • l’accompagnement innovant et solidaire de la transition énergétique en s’appuyant sur la révolution numérique qui fait des réseaux une interface au service des villes intelligentes et des consom’acteurs;
  • Et, l'optimisation des coûts d’investissements pour qu’ils constituent de véritables projets industriels, source d’emplois et de valeur ajoutée pour les citoyens et les territoires.

PAROLES D'EXPERTS

 

Michel Derdevet, Secrétaire général d’Enedis : « En matière de transition énergétique, les gestionnaires des réseaux de distribution sont des acteurs essentiels, tout comme ils sont facilitateurs de la révolution numérique auprès des collectivités locales »

 

Claire PerryMinistre d’Etat du gouvernement britannique, chargée du Changement climatique et de l’Industrie : « les réseaux sont la colonne vertébrale de la transition énergétique »

 

Andris Piebalgs, ancien Commissaire européen à l’énergie et au développement : « la transition énergétique est en marche et que les réseaux joueront une partie majeure en ce sens » 

 

Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky d’Enedis et Président de l’Alliance internationale G3-PLC (regroupant les producteurs, transporteurs et distributeurs d’électricité ainsi que les chercheurs). : « L’innovation des infrastructures devra permettre aux gestionnaires de réseaux de distribution d’électricité de monter en compétence dans des sujets tels que l’effacement, l’intégration des énergies renouvelables, le stockage ».