Adapter le réseau aux nouveaux usages

L’évolution du mix énergétique engendrée par le défi environnemental majeur des prochaines décennies concerne directement ERDF, un des acteurs clés du marché de l’électricité. L’intégration des énergies renouvelables dans la production d’électricité ou le développement de l’usage des véhicules électriques nécessite un réseau de distribution capable de supporter les fortes variations de production et de consommation ainsi que de garantir la continuité de fourniture au meilleur prix à l’ensemble de nos clients.

ERDF engagée dans la transition énergétique

ERDF, en tant que gestionnaire des réseaux de distribution d’électricité, a déjà engagé la modernisation du réseau pour anticiper ce nouveau défi.

ERDF s’investit également dans des projets d’innovations sur les réseaux intelligents dit « smart grids » afin d’augmenter l’efficacité énergétique du réseau et d’aider les clients à mieux maîtriser leur consommation d’électricité.

ERDF s’engage dans cette démarche d’adaptation du réseau aux côtés des collectivités locales et territoriales afin de répondre à la diversité des usages de l’énergie et des ressources des territoires.

Le défi environnemental des prochaines décennies exige un modèle énergétique permettant de satisfaire durablement et équitablement nos besoins en énergie. ERDF, en tant que gestionnaire des réseaux de distribution d’électricité, est un acteur incontournable dans la définition de ce nouveau modèle. L’entreprise a déjà engagé la modernisation du réseau pour anticiper l’évolution du mix énergétique français avec les énergies renouvelables et l’arrivée de nouveaux usages de l’électricité.

Fin 2012, ERDF gère 250 000 installations photovoltaïques et plus de 1000 installations éoliennes. Avec l’évolution du mix énergétique, le rôle de pilotage assuré par ERDF se verra renforcé, mais aussi complexifié.

L’essor massif des énergies renouvelables, le développement de nouveaux usages comme le véhicule électrique et l’évolution des modes de consommations de l’électricité nécessitent la création ou le renforcement des infrastructures de réseaux. Cela suppose en effet un réseau de distribution adapté aux fortes variations de production et de consommation pour garantir la continuité de fourniture au meilleur prix à l’ensemble de chaque client. La localisation, la prévisibilité et l’anticipation par les collectivités, en concertation avec ERDF, sera l’une des clés de la réussite de cette transition. 

ERDF prépare un virage technologique majeur et s’investit dans de nombreux projets en France et en Europe. Ces projets et démonstrateurs anticipent les réseaux de demain ou «smart grids», alliance du monde de l’électricité et du numérique. Les réseaux intelligents se mettent donc en place pour accompagner cette évolution et faire bénéficier à chaque client d’une meilleure qualité de service.

Le nouveau compteur communicant d’ERDF, baptisé « Linky », constitue la première étape d’un nouveau système électrique. Il permettra à chaque client d’accéder à une meilleure connaissance de ses consommations d’électricité, et de les réduire, pour une meilleure maitrise des dépenses énergétiques.

Près de 10 000 emplois seront créés en France pour le déploiement de ce compteur. Son installation bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique française : distributeurs, producteurs, fournisseurs, équipementiers, fabricants, start-up… Ce compteur de nouvelle génération, par ses fonctionnalités étendues et l’ampleur du projet, est une référence qui est suivie de près par les acteurs internationaux du secteur. 

Depuis 2008, ERDF s’est engagée à apporter des solutions techniques répondant aux préoccupations environnementales, économiques et sociales spécifiques des collectivités. Cette promesse se concrétise par une vision concertée et prospective avec les élus :

  • des programmes d’investissements qui répondent aux projets locaux à travers les Schémas Régionaux Climat Air Energie (SRCAE) et les Schémas de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (SRRRER) instaurés par les lois Grenelle I et II,
  • de l’accompagnement de projets d’aménagement territoriaux, de redynamisation et de rénovation,
  • de redynamisation et de rénovation des réflexions sur les nouveaux quartiers, les choix énergétiques et les installations à prévoir

L’ancrage territorial d’ERDF facilite la connaissance et le suivi des réalités du terrain afin de répondre à la diversité des usages de l’énergie et des ressources des territoires. Une association étroite entre le distributeur et les acteurs locaux est essentielle pour mettre une place en place une politique énergétique efficace.

Les différents projets d’entreprise définissant l’ambition d’ERDF mis en place jusqu’à présent ont réaffirmé la nécessité d’une forte présence du distributeur sur l’ensemble du territoire, conformément à l’attachement des collectivités locales. Cette priorité a été prise en compte et s’illustre par :

  • plus de 1 000 implantations sur le territoire,
  • plus de 35 000 salariés dédiés aux missions de service public faisant d’ERDF un employeur local majeur dans toutes les régions,
  • l’embauche de 2 00 salariés en 2013 contribuant à renforcer le dynamisme économique et social local,
  • un programme d’investissement qui a dépassé 3 milliards d’euros en 2012 et a induit plus de 30 000 emplois auprès des entreprises locales,
  • des redevances versées aux collectivités contribuant à la création de 7 000 emplois. ERDF réalise plus de 95% de ses achats en France dont 60% auprès de PME par ses travaux,
  • des investissements industriels répartis au plus près des besoins des territoires de façon à réduire les disparités de qualité des réseaux tout en maintenant un tarif compétitifs 
  • l’évolution de l'organisation territoriale d’ERDF. 25 directions régionales ont été mises en place et 850 interlocuteurs privilégiés dédiés aux collectivités locales mais aussi à l’ensemble des parties prenantes (industries, agriculteurs, bailleurs sociaux…) ont pour mission d’assurer une relation de proximité permanente sur tout le territoire métropolitain,
  • l’égalité territoriale et l’aménagement du territoire français garantis par l’obligation de desservir de l’électricité à tous les territoires au même prix, quel qu’en soit le coût. Le tarif payé par les citoyens est le même sur l’ensemble du territoire, que l’on réside à Paris ou en Lozère et ce, contrairement aux autres délégations de service public locales.