Enedis en Manche Mer du Nord

Enedis au sein des régions du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie et de la Normandie, représentent plus de 100 sites implantés au cœur du bassin européen. Avec plus de 5 000 salariés et de 400 millions d’euros d’investissements, Enedis se modernise pour répondre aux enjeux de demain, anticiper et faciliter la transition énergétique au bénéfice des clients et des acteurs locaux tout en garantissant une meilleure qualité de fourniture. En 2014, Enedis a injecté plus de 860 millions d’euros dans l’économie régionale. Ces trois régions, fortement industrielles, accueillent des entreprises très performantes et innovantes.

Une organisation en 3 directions régionales

 

Chiffres clé Manche Mer du Nord

En 2014, Enedis (ex-ERDF) a investi 400 millions pour l’entretien, la modernisation et le développement pour son réseau de distribution et poursuivra ses investissements en 2015. Dotées d’un réseau de 175 000 kms de lignes, les 3 régions comptabilisent 281 « Postes Sources ».
Le territoire Manche Mer du Nord se renouvelle dans une dynamique constante avec, en 2014, 3 019 kilomètres de nouvelles lignes construites ou renouvelés, principalement en souterrain, dont la part est de 46%.

 

Préparer aujourd’hui le réseau de demain

Pour préparer le virage technologique des réseaux intelligents, dits Smart Grids, Enedis travaille en collaboration avec des partenaires industriels et universitaires, publics ou privés, start-ups des métropoles européennes de Lille et Rouen.

Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie sont les premières régions éoliennes de France. Ces énergies renouvelables, massivement raccordées sur le réseau électrique de distribution, participent à hauteur de 11% de l’électricité distribué par Enedis sur ce territoire. Aujourd’hui, ils sont plus de 28 000 producteurs à être connectés au réseau local.

Enedis prend part activement au déploiement du nouveau compteur communicant sur son territoire : 6.5 millions de clients seront équipés d’ici 2021.

Les premiers compteurs Linky seront posés fin 2015 sur les communes de Valenciennes, Amiens, Rouen et Cane et la pose des compteurs sur les grandes métropoles du territoire sera engagée au plus tard en 2017.

Déploiement de Linky en Manche Mer du Nord

 

Afin de partager son métier et son expérience, Enedis a développé un « serious-game » pour donner la possibilité de s’approprier l’arrivée des réseaux électriques intelligents dans un environnement ludique et pédagogique.

Avec ENERGRID, on apprend à piloter virtuellement un réseau de distribution d’électricité en apportant les améliorations appropriées à chaque scénario proposé (implantation de parcs éoliens ou de panneaux photovoltaïques, recharge de véhicules électriques, etc) et en assurant la continuité et la qualité de fourniture.

 

Un employeur de premier plan

Que ce soit dans les métiers techniques ou tertiaires, les trois régions de Manche Mer du Nord recrutent des profils variés pour permettre la transmission de nos savoir-faire spécifiques : alternants, jeunes éloignés de l’emploi, seniors, femmes dans les métiers techniques.

En 2014, sur le territoire de Manche Mer du Nord, Enedis a poursuivi ses recrutements avec 310 embauchés. Au total, ces 5 dernières années, 1 270 personnes ont été recrutées. Ces embauches ont conduit à un rajeunissement des effectifs de l’entreprise de 42,7 à 39,7 ans.

En 2014, 40% des personnes embauchées à Enedis étaient issues de recrutements d’alternants.

L’alternance reste donc un vivier fort d’embauches et une source d’insertion professionnelle. Aux embauches de 2014 se sont ajoutés 154 nouveaux apprentis et 273 alternants.

Enedis s’engage pour les jeunes. Enedis, la ville de Lille et Pôle Emploi se sont ainsi associés afin de mettre en adéquation les besoins en compétences des entreprises et les motivations des jeunes.

Ils ont signé une convention de 2 ans pour permettre à une dizaine de jeunes Lillois de moins de 26 ans, éloignés de l’emploi, de devenir technicien réseau ou technicien clientèle dans les différentes entités Enedis présentes en Nord-Pas-de-Calais, via la préparation d’un Bac Pro ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants) en alternance.

L’idée : offrir aux jeunes la possibilité d’accéder à un emploi qualifié et pérenne.
Résultats : 10 jeunes sortis du système scolaire ont signé un contrat en alternance en 2012. En 2014, 6 d’entre eux ont été embauchés en CDI.

Au vu du succès de la première campagne menée de janvier à juin 2012, l’opération a été renouvelée en 2013 et 2014, et se renouvellera pour 2015 avec une attention particulière portée sur un public de jeunes femmes intéressées par les métiers techniques. Le dispositif sera également étendu sur l’ensemble de la région Nord-Pas-de-Calais.

L’accord sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes à Enedis prévoyait de passer à 20% des femmes dans l’entreprise entre 2012 et 2015.

Pour l’année 2014, les femmes ont représenté 22.8% des embauches, amenant ainsi la part totale des femmes dans l’entreprise à 19,7%.

L’objectif des 20% à l’aube 2015 est donc quasiment atteint pour la région  !

 

Toujours dans cette conscience d’égalité professionnelle, des femmes sont invitées chaque année à découvrir les métiers techniques d’Enedis, les cursus de formation internes pour s'orienter vers ces métiers, les évolutions de carrière possible dans la technique, et des témoignages de salariées ayant fait le pas. Un seul mot d’ordre : "osez" !

  •  En Nord-Pas-de-Calais par exemple, dans le cadre de la journée internationale de la femme, une journée portes-ouvertes a été organisée sur le site de formation Enedis de Croix,
  •  La Picardie organise sa seconde édition des Girl’s day d’Enedis, courant juin 2015, où les femmes sont invitées sur le terrain afin de découvrir les métiers susceptibles de s’offrir à elles,
  •  En Normandie, pour la 3ème année consécutive, Marie-Line Bassette, directrice d’Enedis Normandie organise en mai prochain des sessions de job-dating exclusivement dédiées aux femmes. Objectif : recruter des techniciennes.

En 2014, Enedsi a recruté 18 personnes en situation de handicap, portant ainsi leur nombre à 163 soit 3,8 % de ses effectifs globaux.

Pour Enedis, l’accessibilité ne se réduit pas à faciliter l’accès des locaux aux personnes en situation de handicap. C’est surtout leur donner la possibilité de travailler en son sein, d’être formées, d’être intégrées sur le long terme en bénéficiant de parcours professionnels diversifiés. L’objectif : faire évoluer les représentations sur le handicap dans l’entreprise et au-delà.

Partenaire des collectivités au cœur des territoires

Enedis alimente le réseau de 6 491 communes. Grâce à nos équipes, nous accompagnons les collectivités au quotidien dans leurs projets en favorisant une relation de proximité et d’échanges.

Enedis propose aux collectivités locales des services d’optimisation dans l’installation de bornes électriques, garantissant à la fois la réduction des coûts de raccordement et une implantation adaptée aux schémas de circulation des administrés.

 

Pour mieux adapter le réseau de distribution d’électricité aux nouveaux usages liés au développement du véhicule électrique, et contribuer ainsi à sa généralisation, Enedis est partie prenante de ce projet d’avenir. L’entreprise a donc doté sa flotte d’entreprise de plus de 100 véhicules électriques répartis sur les 3 régions :

  • En Nord-Pas-de-Calais, sur les sites Enedis de Lambersart, Villeneuve d’Ascq, Lille, La Madeleine, Tourcoing,
  • En Normandie, sur les sites de Saint Etienne du Rouvray, de Montivilliers, Equeurdreville, Caen, Le Havre, Deville les Rouen et Rouen,
  • En Picardie, sur les sites d’Amiens et Beauvais.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, Enedis a signé une convention avec la ville de Roubaix pour lutter contre l’habitat indigne. Lors des interventions, une détection des logements insalubres est effectuée par Enedis pour que des actions concrètes soient rapidement mises en place.