Espace Enedis en Rhône-Alpes Bourgogne

Enedis en Rhône-Alpes Bourgogne

Enedis en Rhône-Alpes Bourgogne

Sur ce territoire, Enedis alimente en électricité les 12 départements qui composent les régions Rhône-Alpes et Bourgogne. Situées au carrefour de l’Europe, les régions Rhône-Alpes et Bourgogne connaissent un fort développement économique avec 4 925 communes réparties sur 75 000 km². Avec près de 8 millions d’habitants, elles représentent plus de 15% de la distribution d’électricité française.

Une organisation en 3 directions régionales

Chiffres clés ERDF en Rhône Alpes Bourgogne

 

Enedis entretient, développe et modernise le réseau de distribution d’électricité en Rhône-Alpes et Bourgogne. L’entreprise poursuit sa politique volontariste d’investissements pour une amélioration durable de la qualité de fourniture au bénéfice des clients.

Dans le cadre du contrat de service public et en réponse aux objectifs environnementaux et esthétiques, Enedis s’est engagée à enfouir 90 % des nouvelles lignes moyenne tension. Les efforts accomplis sont considérables puisque les réseaux souterrains représentent aujourd’hui 43 % du réseau de distribution d’électricité en Rhône-Alpes et Bourgogne.

  • Une région qui consomme plus de 15 % de l’énergie distribuée en France et qui produit près de 24 % de l’énergie consommée,
  • Un réseau francilien concentrique qui irrigue 323 postes sources.

Préparer aujourd'hui le réseau de demain

Les régions Rhône-Alpes et Bourgogne se développent à grand pas. De nombreux projets urbains émergent et dessinent la métropole de demain. C’est autant de défis à relever pour Enedis aux côtés de ses partenaires. Pour préparer dès aujourd’hui le virage technologique que représentent les réseaux intelligents (Smart Grids), Enedis développe sa politique d’innovation et poursuit les recherches en s’investissant dans de nombreux projets en France et en Europe. Ces projets, menés en collaboration avec des partenaires industriels, universitaires, R&D, soit une centaine au total, permettront d’appréhender au coût la nécessaire modernisation du réseau. La région Rhône-Alpes concentre à elle seule 40 % des expérimentations Smart Grids d’Enedis.

Dans le prolongement de l’expérimentation Linky et de la pose de 180 000 compteurs communicants sur la région lyonnaise, Enedis s’est associée à GRANDLYON HABITAT, Office Public de l’Habitat, dont une partie du parc locatif est équipée de ces compteurs, pour tester durant 2 ans, auprès d’un millier de locataires la mise à disposition de leurs données de consommations électriques sur un site internet sécurisé Watt & Moi (www.watt-et-moi.fr).

Le dispositif permet à ce panel de locataires de bénéficier :

  • d’un site Internet sécurisé avec un accès à leurs données de consommations électriques (affichage, téléchargement) et à des éléments pédagogiques (courbes mensuelles des consommations, comparaisons simples, conseils de la part de GRANDLYON HABITAT sur les gestes écologiques, etc.),
  • d’un accompagnement de proximité en partenariat avec des acteurs locaux dont le Point Information Multi Services Lyon Agglomération.

Ce projet de Centrales Villageoises auquel participe Enedis, réunit autour de Rhône-Alpes Energie Environnement, les élus des Parcs Naturels Régionaux en Rhône-Alpes.

Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • faciliter l’intégration des énergies renouvelables (photovoltaïque) sur des réseaux ruraux en optimisant les coûts de renforcement,
  • optimiser dans la boucle locale les flux de production et les flux de consommation,
  • développer la Maîtrise De l’Energie en zone rurale pour les secteurs résidentiels, industriel, artisanat local, bâtiments publics et éclairage public, en rendant la population actrice au niveau local.

GreenLys  à Lyon et à Grenoble

Projet phare du programme d'investissements d'avenir suite à l’Appel à manifestation d’intérêts lancé par l’ADEME en 2009, le consortium GreenLys représente un investissement de 40 M€. Piloté par Enedis, le consortium associe des industriels et des universitaires, dont GEG, GDF Suez, Schneider Electric, Grenoble INP, ATOS World Grid, Alstom Grid, CEA, CNRS LEPII, RAEE et Hespul. 4 ans d’expérimentation, 1000 clients testés sur Lyon et Grenoble et 40 sites tertiaires. En test : un réseau auto-cicatrisant, des offres de maîtrise de l’énergie innovantes, des batteries de véhicules électriques qui pourront servir de source d’appoint au réseau et l’intégration de productions d’énergie renouvelable intermittente. Pour en savoir plus : www.greenlys.fr.

Smart Electric Lyon

La Communauté Urbaine du Grand Lyon a signé fin 2011 ce partenariat avec le groupe EDF (dont Enedis) pour dessiner les contours de la ville durable du futur. Ce partenariat prévoit notamment de tester prochainement les comportements énergétiques de 10 000 clients, mais aussi d’expérimenter des solutions d’éclairage public performantes, des approches innovantes dans le domaine de l’efficacité énergétique, etc. Le compteur Linky est placé au centre de ce projet et contribue à rendre l’ensemble du système électrique communicant. Les industriels impliqués dans Smart Electric Lyon aux côtés du Groupe EDF : Legrand, Atlantic, Deltadore, Fagor, Schneider Electric, CIAT, SOMFY, etc.

SmartCities Transform à Lyon et en Europe

Un des plus gros projets européens de Smart Grid, développé sur 3 ans dans le cadre de travaux collaboratifs de la Communauté Européenne avec le Grand Lyon, les villes d'Amsterdam, Copenhague, Hambourg et Gènes, et plusieurs distributeurs dont ENEL. Ce projet vise à étudier la transition énergétique vers la ville du futur. Une cité « éco-responsable » dans laquelle l’ensemble des fluides et des énergies contribuera à améliorer le bilan carbone. Elle favorisera les modes de transports doux et économes et intègrera des solutions « éco-efficace » pour un bâti répondant aux nouvelles normes environnementales. La zone de test concerne l’ensemble du nouveau quartier de la Part-Dieu. Enedis apporte au Grand Lyon son expertise de planification des réseaux et le management de projets Smart Grid à grande échelle.

Smart Community à Lyon et à l’International

Projet porté par le NEDO, (équivalent de l’ADEME japonais) 50 millions d’euros d’investissements sur 3 ans. En test : un bâtiment « éco-efficace » de 12 500 m² à énergie positive sur Lyon Confluence. Ce projet mettra aussi en œuvre le concept de « smart home » en équipant 250 habitations avec des « energy-boxes » (systèmes communicants, tablettes, smartphones, etc.) et testera les recharges normales et rapides de véhicules électriques. Projet découpé en plusieurs lots, dont deux pour lesquels Enedis est principalement impliquée : « véhicule électrique et réseau » et « habitation et smart home ».

Un employeur de premier plan

En Rhône-Alpes et Bourgogne, Enedis (ex-ERDF) a recruté 223 personnes en 2013, intégré 267 alternants et accueilli 190 stagiaires. Sur les 3 dernières années, Enedis en Rhône-Alpes Bourgogne aura recruté 757 salariés pour répondre aux enjeux énergétiques des prochaines années et anticiper les pics de départ à la retraite prévus pour 2016-2017.

Signature de l’accord égalité professionnelle

L’accord signé fin 2012, prévoit d’augmenter la proportion des femmes dans les effectifs à 20 % d’ici 2015. Enedis s’est engagée à mieux faire connaître les opportunités de carrières que l’entreprise peut offrir aux femmes. Engagement tenu puisqu’en 2013 la proportion de femmes dans l’entreprise en région Rhône-Alpes Bourgogne s’élève à 23,8 % (contre 18 % en 2012).

Emploi des personnes en situation de handicap

En Rhône-Alpes Bourgogne, Enedis a recruté 17 personnes en situation de handicap, portant ainsi leur nombre à 193 soit 3,75 % de ses effectifs globaux. Enedis fait de l’accessibilité de ses métiers aux personnes en situation de handicap le fer de lance de sa politique pour faire progresser toutes les diversités dans l’entreprise. L’accessibilité ne se réduit pas à faciliter l’accès des locaux aux personnes en situation de handicap. Pour Enedis, c’est aussi leur donner la possibilité de travailler en son sein, d’être formées, d’être intégrées sur le long terme en bénéficiant de parcours professionnels diversifiés. L’objectif d’Enedis : faire évoluer les représentations sur le handicap dans l’entreprise et au-delà.  

Pour favoriser l’emploi et l’insertion des jeunes, Enedis participe à une quinzaine de salons et forums tout au long de l’année. Par exemple, l'entreprise est présente, et ce, depuis de nombreuses années, au Mondial des Métiers en Rhône-Alpes, salon qui réunit des collégiens et lycéens mais aussi de jeunes demandeurs d’emploi. En 2014, Enedis (ex-ERDF) a accueilli plus de 3000 visiteurs sur son stand. La participation à ce salon est aussi l’occasion de poursuivre son engagement en faveur de la féminisation des métiers techniques auprès du jeune public.

Avec la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE)

Enedis travaille également en lien étroit avec des associations d’insertion telles que la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) dans la Loire lors de Job Academy et « Ville Vie de Vacances » à Lyon. Pour la seconde fois, Enedis s'engage dans les opérations « Un jour, un métier » et « Déployons nos Elles » (en collaboration avec l'Education Nationale) initiées par IMS-Entreprendre pour la Cité.       

Ces actions permettent de faire découvrir tous les métiers et de sensibiliser les collégiens à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. L'objectif est de lutter contre les préjugés, les inégalités et de favoriser la mixité dans les entreprises. La priorité : faire connaître les opportunités de carrière qu’Enedis offre aux femmes notamment dans les métiers techniques.        

Aux côtés de l’association « nes&cité » pour expérimenter le Job Dating

Pour la 1ère fois le 28 mai 2014 au Matmut Stadium de Lyon, Enedis s’est engagée aux côtés d’Abdel Belmokedem, Directeur et Fondateur de la structure d’insertion « nes&cité » dans le cadre de l’opération « Jobs&Cité Stadium » qui réunit de nombreuses entreprises. Plus qu’un forum de recrutement l’opération a permis à plus de 200 candidat(e)s issu(e)s de la diversité de pouvoir défendre toutes leurs chances face aux recruteurs.