Enedis accélère son engagement pour la neutralité carbone en France

10 décembre 2020
5 ans après les Accords de Paris, il reste urgent d’agir. Face à la réalité du réchauffement climatique, Enedis revient sur son organisation pour répondre aux crises climatiques et accroitre la résilience du réseau électrique. Enedis s’engage par ailleurs vers la neutralité carbone en 2050.

 

Le défi des aléas climatiques

Au travers de son Projet Industriel et Humain 2020-2025, Enedis se veut un service public qui agit pour la transition écologique. L'entreprise toute entière est mobilisée pour améliorer son empreinte carbone et assurer la résilience du réseau électrique face à des aléas climatiques plus fréquents et plus violents. Ces aléas ont une influence importante sur l’activité d’Enedis, du fait des perturbations qu’ils peuvent engendrer sur le réseau public de distribution, sollicitant toujours plus les infrastructures.

 

Pour protéger au maximum et le plus en amont possible le réseau électrique français, Enedis a mis en place des dispositifs d’anticipation des crises climatiques et en déployant un savoir-faire et une organisation interne rodée pour la gestion de ces événements. Sur la seule année 2019, plus de 20 aléas climatiques ont été recensés, dont 14 tempêtes, 7 ayant conduit au déclenchement de la Force d’Intervention Rapide d’Electricité (FIRE) pour venir en renfort aux régions concernées. Enedis réalise des études climatiques associées à des impacts sur le réseau à l’horizon 2050. Ainsi, des tests de résistance des équipements aux températures élevées sont réalisés en anticipation des canicules qui s’annoncent plus sévères à long terme. Enedis prévoit par ailleurs d’investir plus de 1 milliard d’euros chaque année pour assurer la résilience et la modernisation du réseau de distribution.

 

L’organisation d’Enedis face à l’épreuve des épisodes climatiques

Pour y faire face, notre organisation repose sur des moyens humains et matériels adaptés. L’un des maillons essentiels est la Force d’Intervention Rapide d’Electricité (FIRE) créée il y a 20 ans. Ce sont 2500 femmes et hommes mobilisables à tout moment 24 h/24, 7 j/7 partout en France, entraînés aux situations de crise et organisés par domaine de compétence. Ces équipes d’Enedis sont soutenues par des entreprises partenaires qui sont également mobilisables immédiatement. En 2019, au total, 2 600 salariés d’Enedis ont ainsi été mobilisés dans le cadre de la FIRE pour venir en aide aux régions touchées par les crises. Des engins et des kits de matériels sont dispatchés sur plusieurs sites en France. Une organisation propre à Enedis, extrêmement efficace, réactive, reconnue et appréciée puisque nos voisins européens n’hésitent pas à faire appel à notre expertise et notre savoir-faire.

Enedis maintient, par ailleurs, durablement des capacités d’interventions rapides en cas de crises climatiques et s’engage à réalimenter 90 % des clients coupés en moins de 48h à horizon 2025.

 

Un réseau électrique toujours plus connecté et résilient

Les 29 millions de compteurs communicants Linky, posés en France, permettent déjà d’identifier, de localiser et parfois d’intervenir à distance pour rétablir l’électricité aux clients lors de crises climatiques.

Enedis met à profit le déploiement des nouvelles technologies telles que les drones pour surveiller et assurer la maintenance du réseau public de distribution d’électricité. Les drones inspectant nos lignes représentent dans certaines circonstances une meilleure solution que l’hélicoptère pour plus de réactivité, avec un plus grand domaine d’intervention, moins de bruit et moins d’émissions de CO2.

 

Des engagements ambitieux en faveur du climat

En ligne avec la volonté inscrite dans le Projet Industriel et Humain 2020-2025, Enedis met en œuvre son engagement pour réduire son empreinte carbone de 20% en 2025 et atteindre la neutralité carbone en 2050 avec notamment les premières batteries en remplacement des groupes électrogènes au diesel pour 2021. D’ici fin 2025, l’entreprise se donne pour ambition de qualifier et d’engager le remplacement des groupes électrogènes actuels par des solutions de stockage mobiles décarbonées.

Enedis dispose aujourd’hui de la 2e flotte de véhicules électriques en France et vise une flotte 100% véhicules légers propres en 2030. Enedis encourage ses salariés à mettre en avant leurs gestes quotidiens bénéfiques pour l’environnement avec le programme « Ecogestes ensemble ».

Enedis est par ailleurs Partenaire Officiel du Forum Zéro Carbone qui marque les 5 ans des Accords de Paris et réunit les 10 & 11 décembre les acteurs de la lutte contre le dérèglement climatique. Prendront la parole Marianne Laigneau, Présidente du Directoire, Antoine Jourdain, Directeur Technique et Lydie Sartout-Roumilhac, Directrice Projets et Solutions de Transition Energétique, aux côtés d’experts, élus des grandes villes françaises et internationales et entreprises, économistes, climatologues, pour débattre des moyens concrets de parvenir à la neutralité carbone, dans un contexte impacté par la crise du Covid-19.