11 fév, 2021

Avec 30 millions de foyers équipés du compteur communicant Linky, Enedis confirme son engagement en faveur de la transition écologique en France

Enedis entre dans la dernière phase de déploiement industriel du compteur communicant Linky qui prendra fin en décembre 2021. Enedis a d’ores et déjà équipé 30 millions de foyers français, conformément à la directive européenne de 2009 qui fixait comme objectif que 80 % des compteurs électriques soient communicants à fin 2020. Démarré en 2016, ce programme constitue l’un des plus importants projets industriels de service public menés en France ces dernières années. Il est au rendez-vous tant en termes de délais que de coûts, maîtrisés à 4 Md€.

Le compteur communicant démontre d’ores et déjà ses nombreuses fonctionnalités. Grâce à Linky, de nombreuses opérations sont ainsi réalisées à distance et de façon automatisée pour plus de simplicité pour le client. Les services sont multiples : demander une modification de la puissance du compteur pour qu’elle soit plus adaptée aux besoins ; choisir une nouvelle offre tarifaire parmi celles qui sont proposées par les fournisseurs d’électricité ; mieux gérer sa consommation grâce au suivi de consommation proposé par Enedis ou par les fournisseurs. D’ores et déjà, Enedis réalise ainsi la télérelève des index de consommations de 30 millions de foyers chaque mois pour une facturation au plus juste et 40 000 prestations à distance chaque jour telles que des changements de puissance ou des mises en service.

 

« L’un des principaux atouts du compteur communicant Linky est sa capacité à intégrer les nouveaux usages de l’électricité dans le contexte de la transition écologique. Notre rôle d’opérateur de réseau, c’est de se mettre au service du développement de nouvelles solutions comme l’autoconsommation ou la mobilité électrique au bénéfice des consommateurs, devenus consom’acteurs. La fin du déploiement industriel des compteurs communicants en décembre 2021 marquera ainsi le début d’une nouvelle page de l’histoire des réseaux électriques en France. Linky, c’est un projet industriel ambitieux réalisé dans les coûts et délais prévus. »

 

Hervé Champenois, Directeur Performance, Simplification et Coordination Linky d’Enedis

Le compteur communicant Linky au service des clients et de la transition écologique

Linky permet non seulement aux consommateurs de suivre quotidiennement leur courbe de charge et d’adapter leurs modes de consommation, mais il favorise également l’autoconsommation, la mobilité électrique et la maîtrise de l’énergie, notamment en proposant aux collectivités des solutions innovantes, tel le pilotage de l’éclairage public.

 

Plus de 8 foyers français sur 10 bénéficient désormais des avantages du compteur communicant Linky parmi lesquels le suivi de consommation. Depuis leur compte client Enedis ou celui de leur fournisseur d’électricité, ils sont déjà plus de 7 millions à accéder à la consommation quotidienne de leur foyer. Un service plébiscité. Chaque semaine Enedis enregistre 30 000 demandes d’ouverture de compte.

 

Le système Linky permet également de rendre le réseau électrique plus agile et d’intervenir rapidement pour rétablir l’électricité en cas d’incident. En 2020, 250 000 diagnostics ont été réalisés à distance pour répondre aux besoins de clients en panne et plus de 10 000 incidents ont été détectés grâce aux remontées du système Linky.

 

Le compteur communicant favorise les usages qui vont dans le sens de la transition écologique. Les installations d’autoconsommation sont facilitées par Linky qui mesure à la fois l’électricité produite et celle consommée. Le raccordement est donc moins cher : jusqu’à 600 € d’économies. Le compteur accompagne ainsi l’essor de ce nouveau mode de consommation qui compte près de 100 000 clients auto-consommateurs aujourd’hui, contre moins de 3 000 il y a 5 ans au moment du lancement du projet industriel Linky. La mobilité électrique accélère aussi avec le compteur communicant. Il contribue à optimiser l’insertion de la recharge électrique sur le réseau public de distribution. Plus de 400 000 voitures électriques ou hybrides rechargeables circulent aujourd’hui. Elles seront près de 5 millions en 2028.

 

Enedis veille scrupuleusement à la sécurité des données et au respect de la vie privée en se conformant à l’ensemble des recommandations de la CNIL. Certifié par l’ANSSI en juin 2019, le système Linky recueille des données de consommation agrégées et anonymisées, qui font l’objet d’un chiffrement de bout en bout. Ces données sécurisées sont la propriété du client et ne peuvent être communiquées à un tiers sans son consentement. Dans le cadre de projets d’autoconsommation, ces données peuvent être traitées via la blockchain pour garantir une répartition et un comptage équitable de sources d’énergies renouvelables entre les différents consommateurs.

Le projet industriel Linky fait rayonner une filière compétitive

Projet d’envergure déployé par Enedis et ses partenaires industriels, Linky a bénéficié du concours d’une toute une filière professionnelle assurant la production et la pose des compteurs communicants. Au total, près de 10 000 emplois directs ou indirects ont été créés en France, mobilisant plus de 50 entreprises partenaires et notamment 4 usines de fabrication et 30 entreprises de pose, réparties sur le territoire.

Un accompagnement dédié à la transition écologique des territoires

Enedis offre de nouveaux services aux collectivités qui souhaitent maitriser leur consommation d’électricité et s’engager dans la transition écologique. L’optimisation de l’éclairage public grâce aux remontées quotidiennes du compteur communicant Linky a déjà convaincu une centaine de villes à l’image de Muttersholtz, dans le Bas-Rhin qui réalise 30% d’économies sur sa facture d’éclairage. D’autres communes s’appuient sur les données du compteur communicant pour développer des applications d’aide à la maîtrise de la consommation. Enedis met également à la disposition des décideurs publics des données agrégées et anonymisées pour localiser les rénovations thermiques à mener sur des bâtiments publics ou logements sociaux, pour intégrer des énergies renouvelables dans un éco quartier ou encore pour accompagner des projets d’autoconsommation collective. Ainsi 40 opérations d’autoconsommation collective sont déjà actives en France et 45 projets sont en cours de développement pour l’année 2021.

 

Une gestion de la relation client plus performante avec Ginko

Enedis, accompagné par la société efluid SAS (groupe UEM) et de CGI, leader mondial des services IT end-to-end, a mis en place Ginko, un nouveau système de gestion clientèle et de facturation dans le cadre du déploiement en France des compteurs communicants Linky. L’outil Ginko permet à Enedis d’accroitre sa réactivité et d’élargir ses champs d’actions qui se sont diversifiés avec les compteurs communicants (relève automatique du compteur en cas de déménagement, mise en place de fonctions liées aux réseaux intelligents en lien avec la production d’énergies renouvelables, changement de puissance…). Avec plus de 1,3 million d’interventions par semaine et près de 7 millions de factures hebdomadaires, la solution Ginko constitue une innovation en termes d’optimisation et d’automatisation de son système d’information.