Quelles aides pour financer une infrastructure collective de recharge en immeuble résidentiel ?

Financer une infrastructure collective de recharge en immeuble résidentiel demande un important budget. On fait le point sur les aides disponibles.

Quelles aides pour financer une infrastructure collective de recharge en immeuble résidentiel ?

Installer une infrastructure collective de recharge pour véhicules électriques dans son immeuble peut représenter un budget conséquent. Heureusement, plusieurs dispositifs d’aide financière sont à la disposition des copropriétés, quelle que soit la solution choisie. On les détaille et on vous explique comment en profiter.

La prime Advenir « Infrastructure collective en copropriété »

Ce premier dispositif est porté par l’association Avere-France, pilote du programme Advenir. Son objet est de vous aider à mettre en œuvre une infrastructure collective de recharge capable d’alimenter au moins 20 % des places de votre parking.

Pour ce faire, ce dispositif prend en charge jusqu’à 50 % des coûts hors-taxes du matériel et de la main-d’œuvre, dans la limite de 8 000 € jusqu’à 100 places de parking (+ 75 € par place supplémentaire), pour les immeubles dont la date de dépôt de demande de permis de construire est antérieure au 10 mars 2021. À cela peut s’ajouter une prime complémentaire de 50 % du coût des travaux de terrassement si vous aménagez un parking extérieur, avec un plafond à 3 000 €.

Il s’agit d’une aide réservée aux copropriétés. Afin d’en bénéficier, elles doivent faire appel à un installateur référencé par Advenir, et demander la mise en œuvre d’un pilotage énergétique (si la copropriété fait le choix d’une solution proposée par un opérateur privé).

Rendez-vous sur Advenir.mobi pour le détail
de toutes les informations actualisées

Bon à savoir

Si vous optez pour la solution du préfinancement de votre infrastructure de recharge par Logivolt ou par le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité, c’est soit l’opérateur, soit le gestionnaire du réseau, qui se chargera de récupérer l’aide et la déduira de sa prestation.

La prime Advenir « Point de recharge partagé »

Ce n’est pas tout ! Si vous optez pour des bornes à usage partagé parmi les différentes infrastructures de recharge possibles , le programme Advenir a également en réserve une aide spécifique et cumulable avec la précédente.

Cette prime s’élève à 50 % des coûts hors-taxes de fourniture et d’installation des points de charge qui seront partagés entre les résidents, dans la limite de 1 660 € par unité.

Elle est ouverte aussi bien aux syndics de copropriété qu’aux bailleurs sociaux, à condition de solliciter un prestataire labellisé et d’installer un dispositif de pilotage énergétique.

Tout le détail et la marche à suivre
sont à retrouver sur Advenir.mobi

Un taux de TVA réduit

En complément du programme Advenir, les immeubles collectifs peuvent compter sur une autre aide pour financer leur infrastructure de recharge de véhicules électriques. Organisée cette fois par le gouvernement à travers la loi de finances pour 2023, elle a pour objet de réduire le taux de TVA à 5,5 % – en lieu et place des 20 % habituels.

À noter : depuis le 1er janvier 2023, ce taux de TVA réduit n’est plus réservé aux seuls immeubles ayant plus de deux ans.

Les aides des collectivités locales

Sachez enfin qu’en parallèle des différents dispositifs nationaux exposés ci-dessus, certains coups de pouce existent aussi à l’échelle locale ! Il est donc conseillé de bien se renseigner sur ce que propose sa commune, son département ou sa région en consultant leur site internet.

Bon à savoir

Il existe en parallèle certaines aides permettant aux résidents de l’immeuble de financer leur borne de recharge individuelle. Découvrez-les en parcourant notre article dédié à ce sujet.